Ville de Saint-Raymond

Le lac Sept-Îles fait appel au partenariat pour prévenir l’introduction du myriophylle à épi

05/07/19

Pour diffusion immédiate

COMMUNIQUÉ

Le lac Sept-Îles fait appel au partenariat pour prévenir l’introduction du myriophylle à épi

Saint-Raymond, le 2 mai 2019 – La Ville de Saint-Raymond, l’association des propriétaires du lac Sept-Îles (APLSI) et la CAPSA ont signé aujourd’hui une entente de partenariat visant à prévenir l’introduction du myriophylle à épi dans le lac Sept-Îles.

Encore exempté de la présence du myriophylle à épi, le lac Sept-Îles a fait appel au partenariat afin de mettre en œuvre un plan de prévention dès l’été 2019. Cette entente met de l’avant quatre volets d’interventions : la concertation notamment par la mise en place d’une Table de concertation, la sensibilisation, la mise en place de bonnes pratiques et enfin, la tenue d’activités de détection. Une contribution de démarrage de 2 500 $ de la part de la Ville et un montant équivalent pour l’APLSI sont prévus pour sa mise en œuvre. Un montant de 4 000 $ proviendra également d’une contribution du programme d’Emplois d’été Canada, dont l’attribution à l’APLSI est un appui du député fédéral de Portneuf/Jacques-Cartier, monsieur Joël Godin. À ces sommes s’ajoutent d’autres contributions tels que le bénévolat des membres de l’APLSI, le soutien en expertise et en concertation de la CAPSA dans le cadre de ses activités régulières, ainsi que l’apport technique de la Ville.

D’entrée de jeu, le représentant de l’APLSI, M. Marc Rondeau, a précisé qu’il n’y a pas de myriophylle à épi au lac Sept-Îles. Cependant, compte tenu de son apparition massive un peu partout au Québec et aussi dans la région de Portneuf, nous devons être vigilants et agir maintenant afin d’éviter qu’il soit introduit dans le lac. La prévention par des efforts accrus en matière de sensibilisation des riverains sera au cœur des activités menées en 2019. Par exemple, l’association des propriétaires du lac Sept-Îles qui compte plus de 400 membres effectuera une tournée de sensibilisation auprès de chacun des propriétaires.  Un guide leur sera remis expliquant les meilleures pratiques afin de prévenir son introduction. L’association proposera également à ses membres la formation d’une brigade verte. Composée de bénévoles, cette brigade, avec le soutien technique de la CAPSA, aura pour mission de voir à la détection de cette plante dans le lac et d’en informer leur association, s’il y a lieu, afin que des mesures soient prises. « L’association désire remercier ses partenaires d’avoir accepté rapidement et sans hésitation l’invitation à former ce partenariat de prévention », a conclu M. Marc Rondeau.

De son côté, la CAPSA appuiera les riverains du lac Sept-Îles en mettant sur pied une Table de concertation, mais aussi en organisant des rencontres conjointes d’informations avec l’association et la Ville (dont une est déjà prévue le 19 mai prochain). « La CAPSA est heureuse de s’associer à cette opération de prévention du myriophylle à épi dans le lac Sept-Îles », a exprimé son président, M. Sylvain Jutras. « Faire appel à la concertation et à la sensibilisation, en s’appuyant sur les meilleurs outils de connaissances et les meilleures pratiques, est une excellente approche. Elle s’inscrit parfaitement dans le cadre de notre mandat », a-t-il continué. La CAPSA apportera également son soutien au projet en formant les bénévoles intéressés à la détection du myriophylle à épi, notamment à l’occasion d’ateliers-pratiques qui seront offerts au cours de l’été.

« La mise en place d’une Table de concertation réunissant une diversité de riverains du lac est une très bonne nouvelle », a souligné le maire de Saint-Raymond, Daniel Dion.  « La table de concertation sera un excellent outil pour s’informer sur les meilleures pratiques de prévention et surtout pour convenir de celles à adopter rapidement afin d’éviter l’introduction de cette plante dans le lac. Le lac Sept-Îles doit être préservé de cette menace qui affecte actuellement plusieurs lacs de villégiature au Québec », a ajouté le maire.

 

-30-

Source et information :

Chantal Leblanc, chargée de projets, OBV la CAPSA : 418 337-1308

Marc Rondeau, association des propriétaires du Lac Sept-Îles Inc. : 418 563-0219

Geneviève Faucher, responsable des communications, Ville de Saint-Raymond : 418 337-2202


Accédez au document explicatif sur le site de l’association des propriétaires du lac Sept-Îles: DOCUMENT EXPLICATIF MYRIOPHYLLE

Retour aux actualités
Alerte téléphonique Avis publics DONS EN LIGNE
Saint-Raymond ville rose
État de la
rivière Sainte-Anne
Banque de terrains
à vendre
Ski
Saint-Raymond
Centre multifonctionnel
Rolland-Dion
Loisirs
et culture
Développements
résidentiels
-->

Abonnez-vous à notre infolettre


Copyright 2013 Ville de Saint-Raymond. Tous droits réservés

Webtelecom