Ville de Saint-Raymond

Le prix Claude-Huot 2018 est décerné à M. Luc Tremblay

10/24/19

Pour diffusion immédiate

COMMUNIQUÉ

Le prix Claude-Huot 2018 est décerné à M. Luc Tremblay

 Saint-Raymond, le 23 octobre 2019 – M. Luc Tremblay, propriétaire de la maison sise au 365, rue Monseigneur-Vachon, est le récipiendaire du prix Claude-Huot 2018. Ce prix, remis conjointement par la Société du patrimoine et la Ville de Saint-Raymond, récompense annuellement une résidence à valeur patrimoniale qui se démarque dans le paysage bâti de Saint‑Raymond. Pour souligner l’occasion, la Ville a remis aux propriétaires une toile représentant la maison honorée, et signée par l’artiste peintre Claudette Julien.

La Société du patrimoine a arrêté son choix sur cette résidence érigée en 1881, dont le style est issu du Second Empire. Au cours de l’année 2018, cette maison a fait l’objet de rénovations importantes. D’abord, le recouvrement du toit en bardeaux d’asphalte a été remplacé par de la tôle à la canadienne, tel qu’il était au moment de sa construction. De plus, la porte d’acier en façade a été remplacée par une porte en bois fabriquée par un ébéniste, dans l’objectif de redonner à la façade son état initial.

Une résidence hautement historique pour Saint-Raymond

Cette maison fut construite à l’origine par Bernard-Antoine Panet, qui avait succédé à son père en tant que seigneur de Bourg-Louis. Il fut également avocat, major dans la milice canadienne, puis coroner du district de Québec. La maison fut par la suite, la propriété de son fils Bernard-Antill Panet, puis de sa fille Charlotte Panet, mariée au docteur Claude Denis. La maison fut acquise dans les années 1990 par la Maison d’hébergement Mirepi inc. Elle est maintenant la propriété de M. Luc Tremblay et de sa conjointe Sylvie Barrette qui au fil des ans, ramènent tranquillement la maison à son état d’origine.

Cette résidence témoigne de l’aisance de son premier propriétaire qui l’a fait construire initialement comme résidence secondaire, selon un style fort prisé par la bourgeoisie entre le milieu et la fin du 19e siècle. Les motifs végétaux dans le portail rappellent la fonction d’origine liée à la villégiature. Cette maison fut construite après la construction du chemin de fer en 1880, de là l’attrait pour des maisons de villégiatures. De plus, la construction d’un premier pont en 1875 a contribué à faciliter le transport des matériaux et du mobilier sur la rive nord de la rivière.

À propos du prix Claude-Huot

Ce prix est remis annuellement à des propriétaires de résidences à valeur patrimoniale qui ont effectué des travaux de restauration de leur immeuble dans le respect des caractéristiques architecturales d’origine. Ou encore, ce prix est remis à des propriétaires qui ont su maintenir la valeur patrimoniale en effectuant les travaux d’entretien appropriés.

La Ville de Saint-Raymond félicite M. Luc Tremblay ainsi que les membres de la Société du patrimoine, particulièrement MM Richard Jobin et Martial Moisan, pour la sélection et les recherches sur cette résidence importante dans l’histoire de Saint-Raymond.

-30-

 Source :
Geneviève Faucher, responsable des communications
418 337-2202 poste 109
genevieve.faucher@villesaintraymond.com

Retour aux actualités
Alerte téléphonique Avis publics DONS EN LIGNE
Saint-Raymond ville rose
État de la
rivière Sainte-Anne
Banque de terrains
à vendre
Ski
Saint-Raymond
Centre multifonctionnel
Rolland-Dion
Loisirs
et culture
Développements
résidentiels
-->

Abonnez-vous à notre infolettre


Copyright 2013 Ville de Saint-Raymond. Tous droits réservés

Webtelecom